Comment la crise du coronavirus impacte le marché immobilier à Arcachon - Deléglise Immobilier

Comment la crise du coronavirus impacte le marché immobilier à Arcachon

Deléglise Immobilier

Comment la crise du coronavirus impacte le marché immobilier à Arcachon

crise coronavirus arcachon immobilier

Le marché immobilier français à tourné à plein régime jusqu’en mars 2020

La propagation du virus en Chine dès fin Décembre 2019 n’avait que faiblement inquiété les marchés financiers et aucunement perturbé celui de l’immobilier français. Les transactions ont suivi leur cours sur Arcachon pour clôturer avec beaucoup d’optimisme la très belle année 2019. Beaucoup d’agences du bassin ont initié de nombreux dossiers de ventes fin 2019 pour des réitérations authentiques programmées fin Février, mi Mars.

Les agences immobilières, tout comme les offices notariaux, ont travaillé normalement jusqu’en Mars 2020 et plus précisément jusqu’au jour ou a été décidé le confinement du pays. Notre agence a à titre d’exemple reçu une offre d’achat pour un appartement l’avant veille de l’annonce du président Macron.

Le confinement du pays pour 15 jours décidé le 16 mars impacte fortement cette dynamique

Les agences immobilière ont dès le mardi 17 mars, décidé de fermer leur accès au public, remettant ainsi en cause l’un des fondements de leur travail: l’humain et la relation de proximité. Elles se voient obligée de repenser leur manière de travailler et de s’adapter à leur clientèle. Les plus avancées dans le digital tirent aujourd’hui le bénéfice de ce virage technologique.

Avec l’impossibilité d’organiser des visites, de recevoir des clients, de réaliser des estimations, la dynamique du marché immobilier est mise à l’épreuve.

Toutefois l’activité n’est pas à l’arrêt. Au cours des 15 derniers jours, notre agence a reçu 2 nouvelles offres d’achat pour lesquelles des négociations sont en cours. Des estimations nous ont été demandées et des demandes de recherche d’appartements (et maisons) arrivent quotidiennement à l’agence.

Les études notariales ont également du suspendre l’accueil du public et n’ont pu, du moins la première semaine du confinement, honorer les signatures programmées (avant contrats et réitération authentique). Beaucoup d’études se sont organisée pour systématiser les procurations et signatures électronique. L’activité n’est pas au point mort mais comme dans toutes situations de crise, un temps d’adaptation et de réaction est nécessaire.

Les signatures ont elles aussi subit la fermeture au public des offices notariaux posant ainsi des problèmes concernant les réitérations authentiques d’avant contrat arrivant à échéance.

Quel impact sur les prix de l’immobilier à Arcachon ?

Bien malin celui qui s’aventurerait à prédire une baisse ou une hausse des prix dans les mois à venir. Toutefois, l’histoire nous rappelle qu’en temps de crise, les valeurs refuge ont toujours été l’immobilier et l’or.

Nous l’avons évoqué précédemment, les ventes sont interdépendantes des réitérations authentiques des avants-contrats chez les notaires. Avec la mise entre parenthèse de leur travail à court terme , une chose est certaine: l’enregistrement des transactions sera en pause le temps du confinement. Fort à parier qu’au retour à la normale, les notaires tout (comme les agences) seront confrontés à un afflux de demandes et de dossiers à traiter.

Notre agence enregistre toujours des demandes sur des biens à la vente à Arcachon. Nous avons à titre d’exemple reçu des offres d’achat sur des budgets allant de 450 000€ à 1200000€. Certains nous appelle pour «placer» leur argent dans du foncier et recherchent de petites surfaces, d’autres nous contacte d’ores et déjà pour l’après confinement.

Fort probable donc que nous assistions à un décalage des projets immobiliers sur Arcachon .

Si certains parlent de hausse ou de baisse des prix, le statu quo est également une sérieuse option qu’il convient d’envisager.

Copyrights © 2020 tous droits réservés Deléglise Immobilier
arcachon@deleglise-immobilier.com    
05 57 72 43 43