Villa Trocadéro – Ville d’Hiver – Arcachon

Se situant au 6 allée du docteur Festal (les docteurs furent des personnalités très importantes aux balbutiements d’Arcachon car à l’origine la station balnéaire accueillait notamment les malades tuberculeux) et bordant la place Brémontier (célèbre ingénieur des ponts et des chaussées qui contribua avec l’aide de Paul Régnault à bâtir Arcachon), la Villa Trocadéro est l’un des symboles tant historique que majestueux de la ville d’Arcachon.

Sa création date des années 1863-1864, construite à proximité immédiate de la villa Monaco (qui vît passer Alphonse XIII d’Espagne), elle est le fruit de l’imagination de Paul Regnault dont Gustave Eiffel était l’apprenti.

Les travaux furent réalisés par l’entreprise Thèse pour la Compagnie du Midi; réseau ferroviaire majeur de l’époque détenu par les frères Isaac et Emile Pereire.
la-majestueuse-villa-trocadero-a-arcachon
Cette magnifique demeure était destinée dans un premier temps à la location pour de riches estivants cherchant le calme forestier et le bienfait de la mer. Elle figure d’ailleurs sur le tout premier plan de la ville. La Villa Trocédéro était l’un des endroits les plus prisé d’Arcachon au XIXÈME et début XXIÈME siècle avec de magnifiques fêtes.
villa-trocadero-arcachon
Elle est également à cette période le lieu de rendez-vous incontournable des chasses à courre et de la colonie russe de la station balnéaire. Se nommant premièrement Graciosa, son nom fut changé pour Trocadéro faisant ainsi référence au célèbre palais présenté pour l’exposition universelle de 1900 qui se déroule alors à Paris.

Cette villa se distingue de ses voisines par ses prouesses architecturales. En effet, dès sa construction, la demeure présente des tendances chalets suisses avec de beaux lambrequins (pièces d’ornement découpées soit en bois soit en métal, bordant un avant-toit en saillie ou le haut d’une fenêtre) typiques de ceux-ci.

Mais en 1900, Trocadéro change radicalement de cap pour s’orienter sur un métissage des cultures avec des influences architecturales indiennes avec un habillage de bois soigneusement travaillé.

Un balcon arrondi et des balustrade sphériques viennent agrémenter ce tableau tout comme l’ajout d’éléments coloniaux et de boiseries.

Un escalier en pierre vient remplacer celui en bois. La toiture est quant à elle habillée en demi-coupe par des lucarnes pignon avec fenêtres débordantes.

Pour l’anecdote, Trocadéro, qui à l’origine ne comportait qu’un salon, salle à manger, cuisine, quatre chambres de maître et deux de domestique, construite en hauteur sur la base d’un plan rectangulaire a réussi à solliciter pas moins de huit entreprises de découpe de bois à la fin du XIXÈME siècle pour les boiseries ornementales uniquement!

  • 23 septembre 2016
  • Deléglise Immobilier

Nos derniers articles

Les premières Villas d’Arcachon étaient de style Colonial

Bien que la plupart d'entre nous parlent de style Arcachonnais en faisant référence à la Ville d' [...]

LES 5 COMMANDEMENTS POUR CONSERVER LE CACHET D’UNE ÉCHOPPE BORDELAISE

L'échoppe bordelaise est plus que jamais une habitation très recherchée . Les quartiers Nansouty, [...]

Revue de Presse – DELEGLISE dans le magazine CHALLENGES

Nous étions interviewés l'Été dernier par le magazine Challenges au sujet du marché très spéc [...]

Nos biens similaires

To top